YOGA ET SNOWBOARD : BIENFAITS + 3 POSTURES ESSENTIELLES

Dernière mise à jour : 20 févr.

Même si à première vue le yoga et le snowboard semblent complètement différents l’un de l’autre, les deux disciplines sont singulièrement complémentaires. Le snowboard est un sport très dynamique demandant beaucoup de vigueur et d’endurance, tandis que le yoga est idéal non seulement pour s’assouplir mais aussi pour se fortifier, en récupération... En bref, c'est un outil indispensable !


Snowboardeuse pur jus et professeure de yoga passionnée, je vais vous expliquer comment combiner le yoga et le snowboard pour en profiter un maximum.


Ce que j’aime le plus dans le yoga, c’est cette sensation de bien être incroyable que je ressens après chaque séance. Ce genre de pratique qui vous donne le sourire et qui vous fait vous sentir simplement bien, en parfaite harmonie avec vous même.

Pourquoi le yoga est-il bon pour les snowboardeurs ? Le yoga est en général parfait pour le snowboard, de la force à la récupération. D’un côté, les aspects physiques du yoga rendent plus fort et plus souple. D’un autre côté, les aspects mentaux des exercices aident à se concentrer et à se calmer. Yoga signifie « union », on peut donc le voir comme une connexion entre toi et ta planche. De plus, en tant que snowboardeurs, nous avons tendance à avoir des tensions dans les muscles des jambes et un thorax bloqué. Le yoga peux nous aider à ouvrir tout l’avant du corps tout en renforçant les muscles nécessaires pour faire du snowboard.

Qu’est-ce qu’il me faut pour faire du yoga à la maison ? Il te faut juste un tapis, et c’est parti ! Si tu veux développer tes capacités, tu auras éventuellement besoin de blocs ou d’une sangle. Si tu n’en as pas à disposition, tu peux utiliser des livres en guise de blocs et une serviette comme sangle. Tout simple, comme tu peux le voir.


Comment développer mes capacités en snowboard avec le yoga ? Le yoga peut t’aider sur deux niveaux :

  • mentalement

  • physiquement

Imagine que tu veuilles apprendre une nouvelle figure, tu dois tout d’abord te la représenter mentalement : Comment dois-je faire cette figure ? Quelle est la meilleure façon de l'essayer ? Comment je gère l’atterrissage ? Ensuite, il faut s’entraîner, s’entraîner et s’entraîner encore - d’abord au sec puis sur la neige. La figure ne marchera probablement pas du premier coup, mais il faut la tenter encore et encore jusqu’à ce que tu la maîtrises. Ce processus se retrouve dans le yoga. Tu travailles d’abord sur ta force mentale, puis sur tes capacités physiques, puis tu essaies d’exécuter une nouvelle posture.



Le yoga m’a vraiment aidé à récupérer plus vite de mes blessures. Le Yoga m’aide aussi à rester calme et à garder le contrôle dans les situations stressantes, comme au départ de compétitions par exemple.

Comment le yoga peut aider pendant la phase de repos après le snowboard ? Le repos est une des phases les plus importantes après une journée éprouvante. Si tu veux faire du snowboard sept jours par semaine, il faut absolument donner le temps à ton corps de récupérer. Le yoga est idéal pour favoriser le processus de récupération de ton corps. Le Yin yoga, ou le Restorative yoga sont particulièrement adaptés pour la récupération. Même si tu n’as que 10 minutes, tu peux les utiliser pour respirer profondément et ouvrir tes hanches, ta poitrine et tes mollets.


Mes trois poses de yoga essentielles pour les Snowboardeurs :


Hybride de Virasana


Virasana est un asana "de base" dont on peux se servir pour étirer pas mal de zone. J'adore cette variation où l'on vient s'assoir sur le talon. Après une journée avec le pied enfermé dans la boots, vous devriez le sentir !



  1. Mets-toi à quatre pattes sur le tapis, les genoux placés au sol, les pieds non crochetés.

  2. Lève un des deux pied, pour venir placer le dessus de celui-ci dans l'arche de l'autre pied qui lui reste au sol.

  3. Il ne te reste plus qu'à doucement venir t'assoir en plaçant le talon du pied le plus haut entre les fesses. ATTENTION ! Si c'est la première fois que vous essayez cet asana, allez-y petit à petit ! Vous risquez d'être surpris de l'intensité d'un simple croisement de pieds...

  4. Prenez quelques respirations profondes. Si vous sentez que vous pouvez aller un peu plus loin, n'hésitez pas à mettre un peu plus de pression au dessus des pieds. Mais encore une fois, tout en douceur, rien ne sert de forcer !

Parvritta Anjaneyasana


Cette variation de Anjaneyasana est une de mes postures préférée. Elle est parfaite après une journée sur la board puisqu'elle cible pas mal de zone du corps, comme les fléchisseurs de hanches, les quadriceps, mais aussi la poitrine, la colonne vertébrale. En plus, il existe un milliers de variantes, donc impossible de s'en lacer !



  1. Ici, on démarre en Anjaneyasana - comme présenté sur la première photo. On place simplement un pied entre les mains, le genou arrière au sol. Cette posture en elle-même est déjà un super asana pour les snowboarders ! Vous pouvez donc rester ici quelques respirations avant d'aller plus loin.

  2. Si tu souhaites aller plus loin, on place la main opposé au pied qui est entre les mains (exemple : ici sur la photo je pose ma mains gauche à hauteur de mon pied droit).

  3. À l'inspiration, je vais ouvrir mon bras qui n'est pas au sol (donc ici mon bras droit), pour venir en torsion. À l'expiration, je vais plier ma jambe arrière (ma jambe gauche), afin de rapprocher mon pied de la main qui vise vers l'arrière de mon tapis. Si vous souhaitez travailler un peu, vous pouvez simplement rester ici. Si vous souhaitez au contraire plutôt étirer, continuez.

  4. 1ère variation : Si c'est accessible pour moi, j'attrape le pied de ma jambe pliée avec la main qui vise vers l'arrière du tapis. Si ce n'est pas accessible, vous pouvez utiliser un strap, une ceinture, une serviette... Respirez profondément ici, en tirant légèrement le pied dans la main pour ouvrir la poitrine. Gardez un léger engagement au niveau du centre, pour protéger le bas du dos. Personnellement, j'aime bien décaler le pied avant et l'ouvrir légèrement sur le côté. Ça me permet d'aller chercher un peu plus loin dans la posture.

  5. 2ème variation : pour cette dernière variation, je garde le pied dans la main - ou dans le strap/ceinture/...- mais cette fois-ci, plutôt que de chercher à ouvrir la poitrine, je vais au contraire chercher à aligner les deux épaules à l'avant de mon tapis. Je tire les ischions vers le ciel, j'essaye de rapprocher le pied qui est dans la main vers les fesses. Je peux rester sur la main qui est au sol, me surélever sur des blocks/briques, ou alors - comme je le fais sur la photo - descendre sur l'avant-bras. ATTENTION! Toujours veiller à allonger la colonne dans cette variation. Ne laissez pas le dos s'arrondir pour pouvoir aller plus près du sol, vous ne gagnerez aucune course ici 😉


Viparita Karani


Alors celle-ci, c'est ma préféré. Lorsque je n'ai que 5 minutes, c'est LA posture que je vais prendre le temps de faire. Cette posture a tellement de bénéfices : améliore la circulation, aide à la relaxation, elle va aider à soulager les douleurs lombaires, elle peux aussi aider en cas de maux de têtes, pour les SPM, et tant d'autres choses...


  1. Pour cette posture encore, il existe un milliers de variations. Pour le bien de cet article, je vous montre une photo où je suis sur un block au centre de mon tapis. Je vous recommande plutôt de vous mettre contre un mur, pour plus de détente.

  2. Préparez vos accessoires : placez une couverture ou un tapis de yoga sur le sol, à côté du mur, et utilisez un oreiller fin pour votre tête si nécessaire.

  3. Mettez-vous en position : allongez-vous sur la couverture ou le tapis, les fesses relevées contre le mur. Votre coccyx doit rester au sol, vos fesses à quelques centimètres du mur.

  4. L'arrière de vos jambes doit reposer contre le mur, vos genoux détendus et vos pieds parallèles au sol en dessous. Vous devriez sentir un léger étirement dans vos jambes, mais cela ne devrait pas être douloureux.

  5. Détendez-vous et respirez profondément pendant que vous maintenez la pose. Personnellement, je reste entre 5 et 10 minutes - parfois plus 😅 - en Viparita Karani.

  6. Prenez le temps de sortir de cette posture, ne vous relevez pas trop vite ! Imaginez que vous sortez du lit le matin et que votre corps a besoin de temps pour se remettre de ce moment tout doux...


Prêt pour ta première session de yoga ?


Comme tu peux le voir, le yoga est tout sauf ennuyeux et peut t’aider nettement à améliorer tes performances de snowboard, à trouver ton équilibre intérieur et à récupérer plus rapidement après une journée épuisante. Et le mieux, c’est que tu peux le pratiquer confortablement chez toi, il te faut juste un tapis !


Pour que tu puisses commencer dès maintenant, voici une heure de yoga, créée en partenariat avec Burton Snowboard. Alors qu’est-ce que tu attends ? Prends ton tapis et practice on !



✨ CHLOÉ ✨

36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout